Papa San

Papa San a incontestablement marqué et influencé une génération de Deejay.  Né Tyrone Thompson en 1966. Il grandit à Spanish Town un des grands lieux de naissance de nombreux artistes de JA. C’est son frère, le deejay Dirtsman, qui le surnomme San, alors Tyrone se choisit le qualificatif de Papa. Comme beaucoup de jeunes du ghetto, il rêve de devenir chanteur et participe à un radio crochet qu’il gagne.
Il débute alors sa carrière de DJ dans des sound-sysems comme Small Axe. Il jouera ensuite sur de prestigieux sound comme Black Scorpio, Creation et Stéréophonics. Il sort son premier single « touch my pants, touch my shoes ». Puis il enchaîne avec le hit « Animal Party » qui date de 1985 et qui fera partie de l’album du même nom sorti en 1986 chez Ujama, label de Prince Jazzbo. Il est alors l’un des deejays les plus appréciés de l’époque. Il sort son second album « Lyric Shop » deux plus tard chez Black Solidarity. La même année il participe avec Tippa Irie à l’album clash « JA to UK Mc clash ». Cet album confirme sa renommée. Ses albums suivants, « Style and fashion », « Fire inna Dancehall », « Rough Cut » et « System », prouvent que malgré les années Papa san reste actif dans le milieu de la musique. Entre temps, il continue d’enregistrer de nombreux singles pour les producteurs les plus renommés de son île natale…
En 1993, il rejoint Sly & Robbie sur leur label Taxi. La même année son frère meurt assassiné. Il est très touché par cette disparition. Ce n’est que deux plus tard que sort chez VP « No place like home ».
Après plus de 15 ans dans le dancehall, en 2003, il enchaîne par une carrière dans le Gospel avec l’album « God and I » où il raconte et chante sa foi catholique. Papa San montre ainsi qu’il sait transcender les styles de musique pour être ce qu’il voulait : un véritable artiste…
Pour les amateurs de galettes, et les fous de riddims, écoutez les versions de Papa San sur les riddims suivant : « Boom Bye Bye » avec le titre « Oh my darling », le « Drum Song riddim » avec le titre « Run the route », le « Satta riddim » avec « Trodding alone » ou encore son duo avec sa collègue Lady G sur le « Round table talk ».

0 Partages
Partagez
Tweetez
+1
Partagez