Ouragans : Bruxelles propose 49 millions d’euros pour Saint-Martin et la Guadeloupe

La Commission a proposé ce jeudi d’accorder 104 millions d’euros provenant du Fonds de solidarité à quatre États membres de l’Union qui ont été touchés par des catastrophes naturelles en 2017.

Cette proposition représente la concrétisation de la promesse, faite par la Commission Juncker, d’offrir davantage que des condoléances lorsqu’une catastrophe survient dans un pays de l’Union. Les ressources du Fonds européen de solidarité de l’UE peuvent servir à soutenir les efforts de reconstruction et à couvrir en partie les coûts liés aux services d’urgence, aux logements temporaires, aux opérations de nettoyage et à la protection du patrimoine culturel, afin d’alléger la charge financière supportée par les autorités nationales.

Corina Crețu, commissaire chargée de la politique régionale, a déclaré à ce propos : «Au Portugal, en Espagne, et de l’île grecque de Lesbos, loin dans la mer Égée, aux régions ultrapériphériques françaises des Caraïbes, l’Union européenne n’abandonne personne à son sort lorsqu’une tragédie survient. Une fois encore, le Fonds de solidarité témoigne du soutien sans faille apporté par l’Union pour réaliser les travaux de reconstruction nécessaires au lendemain des catastrophes naturelles et pour aider les gens à rebâtir leur vie.»

Les 104 millions d’euros se répartissent comme suit : 50,6 millions d’euros pour le Portugal et 3,2 millions d’euros pour l’Espagne à la suite de tous les incendies de forêt de l’été et du mois d’octobre derniers. L’Union a versé au Portugal, en novembre 2017, une première tranche d’aide d’un montant de 1,5 million d’euros provenant du Fonds de solidarité.

Après le tremblement de terre de juin 2017 l’île grecque de Lesbos va disposer de 1,3 million d’euros. La Grèce a déjà reçu, en octobre 2017, une première tranche d’aide d’un montant de près de 136 000 euros.

49 millions d’euros ont été attribués pour les régions françaises de Saint-Martin et de la Guadeloupe, touchées par les ouragans Irma et Maria. Ces deux régions ultrapériphériques de l’Union ont été frappées par des ouragans dévastateurs en septembre 2017; Saint-Martin a été particulièrement touchée. Les fonds contribueront au relèvement de ces deux régions. La Commission examine pour sa part les moyens de mieux les protéger des effets du changement climatique, conformément à sa nouvelle stratégie pour les régions ultrapériphériques.

La Commission s’efforce également, à l’heure actuelle, d’aider Saint-Martin et la partie néerlandaise de l’île, Sint-Maarten, à surmonter ensemble les effets de la catastrophe avec l’aide des fonds européens, dans le cadre notamment de leur programme de coopération interrégionale. Les 49 millions d’euros comprennent une avance de 5 millions d’euros versée en décembre 2017.

commentaires
Chargement...