Plus de 3.000 chrétiens tués en raison de leur foi en un an

3 066 chrétiens ont été tués et 1922 autres ont été emprisonnés entre le 1er novembre 2016 et le 31 octobre 2017, selon Index Mondial de Persécution des Chrétiens 2018.

Ces chiffres sont donc en dessous de la réalité puisqu’ils ne concernent que les faits que le réseau international Portes Ouvertes a pu vérifier de manière certaine. Ils combinent les informations du terrain et celles publiées dans la presse et sur des sites internet sérieux.




Dans l’Index Mondial de Persécution des Chrétiens 2018, l’équipe de recherche de Portes Ouvertes a dénombré 3 066 chrétiens tués pour des raisons liées à leur foi. Cela représente 1859 morts de plus et une augmentation de 154% par rapport à l’année précédente. Si l’on compare aux chiffres de l’Index Mondial de Persécution des Chrétiens 2016, on constate cependant une baisse de 56,8% où nous avions compté 7 106 chrétiens tués pour leur foi.

La relative trêve constatée dans l’Index Mondial de Persécution des Chrétiens 2017 était due à la baisse des activités du groupe terroriste nigérian Boko Haram. Cependant les assassinats ont repris au Nigéria avec les vagues d’attaques menées par les bergers Peuls lourdement armés contre les chrétiens de la Ceinture Centrale du pays. Certains rapports parlent d’«épuration ethnique» sur la base de l’appartenance religieuse.

Au moins 793 églises ont été ciblées contre 1329 dans l’Index Mondial de Persécution 2017. Cela montre une baisse de 40% par rapport à l’année précédente. Si l’on compare aux chiffres de l’index 2016 on constate que la baisse continue avec 2425 églises ciblées pour 2016.
Il s’agit d’un chiffre minimum en raison de la difficulté à obtenir des informations dans certaines zones de conflit.

Source : Portes Ouvertes

0 Partages
Partagez
Tweetez
+1
Partagez