Seine-et-Marne : Une vingtaine de coups de feu entre gendarmes et malfaiteurs

Le plan Epervier a été déclenché à la suite du passage en force de malfaiteurs sur un barrage de gendarmerie. Avant de prendre la fuite, ils ont échangé des coups de feu avec les forces de l’ordre.

Selon les informations du Parisien, les gendarmes sont “en alerte” ce vendredi 17 novembre sur le nord du département de la Seine-et-Marne. Ils sont à la recherche de malfaiteurs ayant pris la fuite après avoir forcé un barrage. Le site Internet du quotidien indique qu’à l’aube, une opération de “planque” avait lieu autour d’un “bâtiment sensible” dans le secteur de Rebais. En début de matinée, une berline – une BMW grise – a percuté la voiture des militaires avant de prendre la route et de semer les militaires de gendarmerie qui avaient bloqué la chaussée un peu plus loin. Aucun agent n’a été blessé.




Le plan Epervier a été déclenché dans le nord du département. Une cinquantaine de gendarmes ont été appelés en renfort, précise le journal. Les malfaiteurs se seraient dirigés vers La Ferté-sous-Jouarre.

1 Partages
Partagez1
Tweetez
+1
Partagez